Festival 2015

Logo

DU 8 AU 12 JUILLET 2015
LE FESTIVAL INTERNATIONAL DE SARREBOURG (28ème édition)
TRAJECTOIRES BAROQUES DE LA BALTIQUE À L’ADRIATIQUE

La question récurrente qui se pose à tout animateur programmateur d’une manifestation qui atteindra bientôt son trentième anniversaire est sans nul doute celle de l’équilibre entre la fidélité à ses principes fondamentaux et la nécessité de renouvellement et d’adaptation à un monde qui évolue sans cesse. Si l’on admet que, depuis ses origines, le festival de Sarrebourg aura été la manifestation ayant révélé le plus grand nombre de jeunes talents auxquels nous aurons fait confiance avant qu’ils ne deviennent des vedettes internationales, force est de constater que son édition 2015 restera grandement fidèle à ce principe puisque les trois ensembles musicaux qui seront mis en résidence illustrent à merveille cette « nouvelle vague » européenne des musiques anciennes. Avec le Trondheim Barokk norvégien, les Traversées Baroques bourguignonnes ou encore les flamands de Graindelavoix, le public jugera à la fois de cette fidélité et de son évolution. Mais ce rôle pionnier auquel nous voulons rester attaché ne doit-il pas être double ? De nouveaux interprètes, soit. Mais pour quels répertoires ? Quels paysages sonores inédits ? Comment réussir à rester fidèles à cette longue histoire qui fit que c’est à Sarrebourg que l’on redécouvrit dés 1989 (soit lors de la deuxième édition du festival) les musiques écrites pour les instruments de verre et de cristal ; à Sarrebourg également que, trois ans plus tard, naquit la grande aventure des « Chemins du Baroque dans le Nouveau Monde », qualifiée ultérieurement de « plus grande entreprise musicologique de la seconde moitié du XXème siècle » et qui ferait renaître un immense patrimoine musical dont s’empareraient plus tard les plus grandes scènes internationales. Le cycle qui s’ouvrira en juillet 2015 avec la révélation des musiques nées sur les rives de la Baltique et de la Mer du Nord ne dérogera point non plus à cette tradition qui rend les musicologues attentifs à ce qu’il se passe ici et représente toujours pour eux un apport considérable.

Enfin les jeunes ! Mais quels jeunes et « pour faire quoi » ? La réponse que nous apportons aux quelques 250 jeunes qui fréquenteront les diverses sessions de formation et de découverte organisées dans le cadre des « Rencontres Musicales de Saint Ulrich » (dont une centaine dans le cadre du prochain festival entre le Campus d’été des Jeunes Symphonistes mosellans et le stage des jeunes musiciens baroques) est simple et en plusieurs termes : la rencontre, l’édification de projets de création artistique communs, tous niveaux sociaux ou techniques abolis ou oubliés pour un temps et, surtout, l’apprentissage d’une histoire toujours terrible dont les seuls moments lumineux furent ceux du dialogue des civilisations.

Alain PACQUIER

LE PROGRAMME DU FESTIVAL 2015

Dossier de presse 2015Dossier de presse 2015

8 Juillet - Trondheim Barokk
9 juillet - Traversées Baroques 
10 juillet - Graindelavoix
11 juillet - Musiques en ville
12 juillet - Vespro della Beata Vergine

Du 5 au 12 juillet Les grands stages "Jeunes Musiciens"

- Jeunes musiciens baroques
- Jeunes symphonistes mosellans


Téléchargez ici la brochure du Festival

X9z4456 c koen broos copie

© Koen Broos

La presse en parle

La semaine extrait

La semaine festival 2015La semaine festival 2015

 

Sarrebourg