Jeunes symphonistes mosellans et le Campus d'été de St Ulrich

UNE BELLE INITIATIVE OUVERTE AUX JEUNES MUSICIENS MOSELLANS 

(élèves de niveau second cycle et fin de premier cycle)

Photo

Téléchargez ici le Bulletin d'inscription Bulletin d'inscription

Le but de ce séjour, qui allie musique, expression et détente, est avant tout de permettre aux jeunes musiciens mosellans de faire de la musique ensemble et de s’investir dans un projet de création collective tout en profitant d’un espace bucolique exceptionnel. Mais cette année verra une innovation non moins exceptionnelle puisque tout le site de Saint Ulrich sera métamorphosé en une «cabane planétaire» (en référence au festival départemental «Cabanes 57») avec implantation d’un ensemble de tentes confortables disposant de tous les équipements sanitaires requis. Mais le couronnement, pour cette deuxième édition, sera l’édification en bordure du site d’un véritable chapiteau de cirque permettant aux enfants de travailler sur place chaque après midi, sans crainte des intempéries.Ce séjour s’adresse principalement aux jeunes musiciens de second cycle et de fin de premier cycle des conservatoires et écoles de musique du Département de la Moselle.
Le projet artistique mené par l’équipe de professeurs issus de différents établissements d’enseignement artistique de la Moselle s’articulera autour de deux axes : l’étude d’œuvres du grand répertoire pour formation orchestrale et l’approche de techniques musicales et artistiques basées sur l’oralité (sound painting, circle sound, improvisation).
L’emploi du temps d’une journée évoluera autour d’un travail d’échauffement collectif, d’une pratique individuelle de l’instrument, d’un atelier expression « être en scène » et d’un atelier instrumental à géométrie variable, ainsi que d’une répétition d’orchestre en tutti. Enfin, des activités de plein air, des randonnées, des sorties, ainsi que des concerts et rencontres avec les musiciens invités au festival international de musique viendront enrichir encore ce séjour.

Les jeunes musiciens et leurs professeurs prépareront un programme musical complet qui sera présenté le dimanche 13 juillet à 17h, en clôture de la journée des «Musiques en Liberté à Saint Ulrich». Tous les parents seront vivement conviés à y assister. Ce concert sera redonné le dimanche 21 septembre suivant dans la grande salle de l’Arsenal (Metz) dans le cadre des journées du patrimoine.
La vie quotidienne du séjour sera encadrée par un directeur et une équipe d’animateurs diplômés.

 L’ÉQUIPE DES MUSICIENS FORMATEURS

Elisabeth Bauer (violon & travail des cordes)
Diplôme d’état de professeur de violon, 1er prix de violon à la Musikhochschule de Sarrebrück, diplôme supérieur d’enseignement à l’Ecole Normale de Musique de Paris, formée à la direction d’orchestre au conservatoire de Luxembourg, elle enseigne le violon au conservatoire de musique de Thionville et dirige les orchestres à cordes au conservatoire d’Hagondange.
Elle est également violoniste à l’Orchestre symphonique de Thionville et se produit régulièrement en musique de chambre en Grande Région.

Christine Hoffmann (violon)
Élève de Thérèse Divry, consacre se vie professionnelle à la musique depuis 25 ans. Tour à tour, membre de l’orchestre du Staatstheater de Sarrebrück, de l’orchestre de chambre de Metz, elle consacre aujourd’hui la majeure partie de son temps à l’enseignement du violon à St-Avold depuis 198, et se produit avec l’orchestre symphonique de Thionville, ainsi qu’avec les orchestres de chambre de Yutz et de Meuse, en trio avec Musica Naboria ou en quatuor à cordes avec Améthys ainsi qu’en Allemagne en musique de chambre ou avec l’orchestre symphonique de Kaiserslautern.

Klara Egloff (violoncelle)
Médaillée de l’Académie Franz Liszt de Budapest et du Conservatoire National de Musique de Paris, Klara Egloff est professeur au Conservatoire à Rayonnement Régional de Metz et participe à de multiples formations musicales. Elle affirme ainsi avec conviction sa passion pour la pratique musicale et l’enseignement.

Marie Colombat (violoncelle)
Ayant terminé ses études à la Musikhochschule de Stuttgart en juillet 2011 où elle obtint les diplômes instrumental et pédagogique, Marie Colombat suit actuellement un autre cursus auprès de Francis Gouton, Violoncelle-Solo de l'opéra de Stuttgart. Elle réside à Saarbrücken y travaillant avec le Saarländisches Staatstheater. Tout en préparant des concours d'orchestre, elle développe son activité d'enseignante, passionnée par le travail aussi bien avec les enfants qu’avec les adultes.

Jérôme Schmitt (bois)
Après l’obtention de la médaille d’or à l’unanimité avec félicitations du jury au CNR de Rueil-Malmaison dans la classe de Michel Arrignon, Jérôme Schmitt entra, en 1997, au CNSMD de Lyon dans la classe de Jacques Di Donato et Robert Bianciotto où il obtint, en 2001, le diplôme National d’Etudes Supérieures de Musique mention très bien ainsi que le Certificat d’Etudes complémentaires spécialisées de l’atelier instrumental du XXème siècle. Il enseigne la clarinette au Conservatoire à Rayonnement Départemental de Charleville- Mézières. et est également formateur et tuteur pédagogique au CEFEDEM de Lorraine.
Jérôme Schmitt aborde le grand répertoire symphonique au sein de l’Orchestre « Les siècles » (direction : François-Xavier Roth) où il occupe le poste de clarinette basse.

Olivier Jansen (cuivres)
Après avoir obtenu tous ses diplômes au CNR de Metz en classes de trombone, de formation musicale et de musique d’ensemble, il obtint en 2001 le diplôme d’État de professeur chargé de direction d’ensembles à vents. Ses horizons musicaux préférés d’une extrême diversité, du classique au jazz en passant par les répertoires latinos et l’improvisation, l’amènent à multiplier les rencontres musicales, de l’Orchestre National de Lorraine aux ensembles de jazz ou encore au Big Band de Woippy, ville dont il dirige l’Union Musicale à partir de laquelle il s’implique particulièrement dans le programme de réussite éducative destiné aux enfants de la cité.

Jacky Kohn (saxophone)
Titulaire du diplôme d’état de saxophone, médaillé d’or en musique de chambre, il enseigne au conservatoire de musique et de danse de Verdun ainsi qu’à l’Union musicale de Woippy où il intervient également dans le cadre du programme « Musique à l’école ». Il fait partie de l’octuor de saxophones Art’ Sax ainsi que des groupes Glenn’s Swing Orchestra et Mister Oz’s big band.

François Hagenmuller (percussions)
Inscrit au Conservatoire National de Strasbourg en cursus de percussion dans la classe d’Emmanuel Séjourné, il oriente sa formation musicale vers le cycle à Orientation Professionnelle au CNR. Après l’obtention du DEM instrumental et du DEM de musique de chambre il enseigne la percussion au Conservatoire à Rayonnement Intercommunal de Sarrebourg. Premier Prix du Concours artistique d’Épinal, finaliste du Concours International de Percussion de Cannes, Troisième Prix du Concours International de Marimba à Fermo (Italie), il enseigne également la percussion à l’Ecole de Musique de Wasselone.

Pierre Val (comédien-metteur en scène)
Au théâtre, il interprète de nombreuses pièces au théâtre de l’Œuvre mises en scène par Georges Wilson dont il a également été l’assistant. Il travaille également sous les directions de Lambert Wilson, Jérôme Savary, Christophe Lidon, Annick Blancheteau, Alain Sachs, Georges Werler aux théâtres de Chaillot, Mogador, Bouffes du Nord, de la porte Saint Martin, St Georges..., jouant le Malade imaginaire aux côtés de Michel Bouquet en 2009 avant d’interpréter deux ans plus tard le Don Juan de Brecht d’après Molière au Lucernaire et au théâtre de l’oeuvre. Au cinéma, on le retrouve dans Capitaine Conan de Bertrand Tavernier et la Cité de la peur d’Alain Berberian.

LogoLogoLogo

SAINT ULRICH SARREBOURG