Assemblée générale du 30 janvier 2016

Procès verbal des assemblées générales (extraordinaire puis ordinaire)
de l’Association des Amis du Couvent de St Ulrich
Tenues le samedi 30 janvier 2016 à Saint Ulrich

Le président Hugues Dalinot accueille les adhérents et les invités présents. Il liste les points à l’ordre du jour et confirme que se tiendront successivement lors de cette soirée les deux assemblées annoncées dans la convocation envoyée par courrier à tous les adhérents ; une assemblée générale extraordinaire destinée à proposer quelques modifications aux statuts de l’association, suivie de l’assemblée générale statutaire ordinaire.

L’assemblée générale extraordinaire :
Le président passe alors la parole au directeur de l’association qui explique aux adhérents présents l’évolution du fonctionnement de l’association depuis trois ans. Evolution qui conduit logiquement à un certain nombre de modifications. Après lecture des articles concernés et des modifications proposées et celles-ci étant approuvées à l’unanimité, le quorum étant constaté, ces modifications sont définitivement adoptées telles que décrites dans l’annexe 1 au présent procès verbal.

 L’assemblée générale ordinaire :
Le Président fait lecture de son rapport moral (en annexe 2 au présent procès verbal). L’association compte à ce jour 279 adhérents dont 75 du Pays de Sarrebourg.
Il présente à l’assemblée Madame Guylaine BARON, missionnée par la ville de Sarrebourg pour assurer désormais la gestion de la SEM « Couvent ».
C’est ensuite au directeur Alain Pacquier de donner lecture du bilan financier de l’exercice 2015. Il prend la précaution de l’évoquer comme un état des lieux qui reste sous réserve de sa validation définitive par l’expert comptable professionnel qui aura à en juger lors de la clôture définitive des comptes 2015. Elle se fera au mois de mars prochain ; raison pour laquelle, tout en soulignant que l’équilibre financier entre dépenses et recettes devrait alors être constaté, il ne peut en aucun cas solliciter l’approbation de cet état qu’il convient de présenter comme provisoire. Bilan et compte de résultat 2015 seront donc soumis à une nouvelle assemblée générale spécifique.
On trouvera ce document transitoire en annexe 2.

Il lui faut ensuite répondre aux nombreuses interrogations des adhérents présents concernant moins le passé que l’avenir de l’association et de ses sources de financement notamment publiques. À ce sujet et concernant plus particulièrement le Conseil Régional, il indique que bien avant la mise en œuvre de la réforme territoriale, l’association avait pu signer avec l’exécutif régional précédent une convention triennale (2016-2018) reconduisant la subvention obtenue en 2015 pour un montant de 45.000 euros par an.
Alain Pacquier liste ensuite les projets envisagés en l’année 2016. Un programme qui s’annonce riche en événements et qui est approuvé à l’unanimité avec des commentaires particulièrement élogieux concernant soit l’action en faveur de la sensibilisation musicale des jeunes de Sarrebourg, soit encore la programmation du prochain festival international de musique.
En ce qui concerne le budget 2016,  il est fondé à ce jour sur un certain nombre d’hypothèses et de demandes pour lesquelles tout devrait relativement se clarifier – comme chaque année – entre fin février et début mars de cette année.

Le renouvellement du conseil d’administration
Il revient alors au président Dalinot d’aborder le point du renouvellement du conseil d’administration de l’association. En effet deux de ses membres (M. Jean-Paul Littner et Mme Dominique Heckenbenner) ayant fait savoir qu’ils démissionnaient pour raisons personnelles tout en restant très attachés à l’association et à ses actions, il convenait non seulement de les remplacer, mais également de susciter de nouvelles candidatures afin d’étoffer une équipe jugée encore trop restreinte. Quatre adhérents firent alors connaître leur souhait de rejoindre l’équipe dirigeante actuelle et leurs candidatures furent acceptées à l’unanimité des personnes présentes. Il s’agit de M. Kevin Corbier, M. Bruno Estrade, Mme Corinne Pilutti et Mme Anne-Sophie Schrepfer.
L’élection du bureau se fera ultérieurement.

Alain Pacquier propose que la prochaine Assemblée Générale se tienne le dernier jour du Festival 2016, en l’occurrence le 14 juillet prochain. Après réaction des élus présents, il sera pertinent de décaler ces assises plutôt l’après-midi, la matinée étant occupée par le défilé militaire de la fête nationale.

Après avoir fait acter à l’unanimité la nomination d’un commissaire aux comptes, du fait du montant des subventions publiques allouées à l’association (il est décidé qu’il sera fait appel pour ce faire à KPMG). Hugues Dalinot invite le Député-maire Alain MARTY à prendre la parole et, ainsi, à clôturer cette Assemblée Générale ordinaire.

Le Député-maire fait un bref retour sur le nouveau fonctionnement de l’association et de la SEM « Le Couvent ». Il rappelle le lien fort qui unit l’association et la collectivité. Il réitère son souhait de voir poursuivre les résidences musicales et se félicite du dynamisme et de la richesse culturelle qu’annonce cette nouvelle saison 2016.

 

 

 

Annexe 1

STATUTS DE L’ASSOCIATION DES AMIS DE SAINT ULRICH
(Propositions de modifications soumises à l’A.G.O. du 30 janvier 2016 et adoptées à l’unanimité)

ARTICLE 2 : OBJET
Très attachée aux activités menées au Couvent de St Ulrich à Sarrebourg (Moselle), l’association a pour premier objectif de contribuer à toutes les actions d’animation, de formation et d’événements artistiques entreprises dans ce cadre, permettant notamment de développer leur rayonnement afin d’en faire bénéficier plus largement le public local et départemental. Elle entend agir comme un véritable espace de conseil, de réflexion, de recherche de mécénat et de dons. Elle pourra par ailleurs servir de support à l’organisation du Festival International de Musique de Sarrebourg.
Devient…
Très attachée au site patrimonial qu’est le Couvent de St Ulrich à Sarrebourg (Moselle), l’association a pour premier objectif de contribuer à toutes les actions d’animation, de formation, d’événements artistiques, d’édition phonographique et de son exploitation  entreprises sous le titre générique de Rencontres Musicales de Saint Ulrich, permettant notamment de développer leur rayonnement afin d’en faire bénéficier plus largement le public. Elle entend agir comme un véritable espace de conseil, de réflexion, de recherche de mécénat et de dons. Elle a enfin pour mission l’organisation du Festival International de Musique de Sarrebourg.

ARTICLE 9 : BUREAU
Le Conseil d’Administration élit à chacun de ses renouvellements son bureau comprenant le Président, un ou deux Vice Présidents, le Secrétaire, le Trésorier et le Trésorier adjoint, ainsi que six assesseurs. L’élection s’effectue à main levée. Les membres du bureau sont choisis parmi les membres majeurs du Conseil d’Administration. Les membres sortants sont rééligibles.Devient…
Le Conseil d'Administration élit à chacun de ses renouvellements son bureau comprenant le Président, un Vice Président, le Secrétaire, le Trésorier et le Trésorier adjoint. L'élection s'effectue à main levée. Les membres du bureau sont choisis parmi les membres majeurs du Conseil d'Administration.  Les membres sortants sont rééligibles.

ARTICLE 18 : CONTROLE DES COMPTES
Les comptes tenus par le trésorier seront vérifiés annuellement par les vérificateurs aux comptes qui présenteront leur rapport à l’Assemblée Générale Ordinaire appelée à approuver les comptes.Devient…
Les comptes seront vérifiés par un expert comptable et, si nécessaire, par un commissaire aux comptes, lorsque le montant des subventions publiques obtenues l’exigera.

Annexe 2
Composition des membres du conseil d’administration élus lors de l’A.G.O. du 30 janvier 2016.

Président : Hugues DALINOT
Vice Président :Patrick PITOIS
Trésorier :Kévin CORBIER
Secrétaire général : Bruno ESTRADE
Trésorier adjoint : Joëlle MOULOT
Assesseurs :
Laurence BERTON, Daniel FLAGEUL, Eliane FOLGELGESANG, Agathe PAWLOWSKI , Corinne PILUTTI, Anne Sophie SCHREPFER, Yolande THIS.

Annexe 3

Synthèse du budget 2015 au 30 janvier 2016
(Sous réserve de validation de l’expert comptable & du commissaires aux comptes)

DEPENSES 2015 – Grandes masses

 

Recettes 2015 – Grandes masses

Fonctionnement

76 991 €

 

Subventions

219 197 €

Fonctionnement refacturé par SAEM

40 000 €

 

Ville

65 000 €

Frais de déplacement et représentation

16 000 €

 

Ville / Musijuniors

2 000 €

Frais association

6 000 €

 

Com communes Moselle sud

6 000 €

Assurances, comptables, Com.comptes

8 821 €

 

Com. Communes Alsace bossue

2 400 €

Divers (stocks, frais, factures non reçues, etc.)

6 170 €

 

Conseil Départemental 57

66 000 €

Budget Artistique & d’action

207 761 €

 

Drac Lorraine

26 197 €

Jeunes symphonistes Mosellans

26 476 €

 

Divers

6 600 €

Festival de Musique

95 024 €

 

Région Lorraine

45 000 €

Résidences musiciens et divers

36 261 €

 

Recettes Exploitation

108 087 €

Honoraires artistiques

40 000 €

 

Cotisations des adhérents

8 095 €

Honoraires admin. et infographie / Internet

10 000 €

 

Billetterie diverse

17 430 €

Investissements

42 532 €

 

Inscriptions Campus

8 144 €

Achat de CDs

10 532 €

 

Vente publicité et dons, mécénat

16 250 €

Production discographique

30 000 €

 

Coproductions, cession, exploitation concerts

47 780 €

Achat piano

2 000 €

 

Ventes CDs

10 388 €

TOTAL DES DEPENSES

327 284 €

 

TOTAL DES RECETTES

327 284 €

 

Annexe 4

 

Avant programme année 2016

1) - RÉSIDENCES D’ARTISTES À SAINT ULRICH
Résidence « Messiaen on the rocks »
(sous forme de week-end avril / mai et du 5 au 9 juillet)
Toute sa vie, hantée par les rapports entre sons et couleurs, Olivier Messiaen fut-il à son insu le précurseur des musiques psychédéliques ? Sans vouloir le prétendre, c’est sa Fête des belles eaux (écrite en 1937 pour l’inauguration des fontaines du Trocadéro à Paris et destiné à une improbable formation - un sextuor d’ondes Martenot - qui servira de tremplin pour aller vers d’autres horizons sonores plus contemporains qu’aurait adoré Messiaen s’il avait rencontré Franck Zappa au lieu du curé de l’église de la Trinité…
Création le samedi 9 juillet à Saint Ulrich et étude reprise à Metz et sur Moselle en 2017

Projet Ganassi (2 au 4 novembre)
C’est dans le cadre de la collaboration entre St Ulrich et les Hautes Études Musicales de Genève qu’est envisagée cette courte session destinée à marquer le début d’un programme qui se poursuivra sur toute l’année 2017 sous la direction artistique du cornettiste William Dongois. Il s’agit d’un projet de recherche pluridisciplinaire ayant trait à la musique de la Renaissance et à sa pratique, à partir du Traité La Fontegara (1535) de Silvestro Ganassi.

Concert adhérents à Saint Ulrich
Studio Génération Baroque du Parlement de Musique
(mardi 8 au jeudi 17 novembre)
C’est autour d’Alceste, aussi important pour Lully que pour Haendel, que Martin Gester construit cette nouvelle résidence du Studio Génération Baroque du Parlement de Musique pour une trentaine de jeunes chanteurs & instrumentistes. Toute la fine fleur de la musique baroque de demain !

Représentation publique à Sarrebourg
Danse baroque Bruna Gondoni & William Dongois
(lundi 24 au jeudi 27 octobre)
lle dirige la Compagnie de danse renaissance Italienne et a pu collaborer avec les plus grands : Jordi Savall, Andrew Parrot ou encore Gabriel Garrido. Et Bruna Gondoni sera à Saint Ulrich pour un stage consacré aux danses du XVIè siècle, destiné aux instrumentistes renaissance.

Concert adhérents à Saint Ulrich
Projet Oulomenen
(Automne 2016-printemps / été 2017)
Ensemble Lucidarium en partenariat avec la Kyoto City University of Arts (automne 2016-printemps 2017)
Cette résidence d’une durée d’une semaine s’attachera aux similitudes existant entre deux formes de déclamation poétique, les Gunki Monogatari, grandes épopées héroïques japonaises qui prennent naissance à partir du XIIIème siècle, au moment où, en Italie, s’affirme la tradition des poèmes chevaleresques tirés de pratiques de France & de Bretagne.

Concert adhérents à Saint Ulrich
Résidences découvertes à partir de Saint Ulrich
(projet en cours d’étude)
Il s’agit ici de « produits thématiques» combinant découvertes musicales et patrimoniales de la nouvelle grande région lors de cycles musicaux importants organisés soit sur Sarrebourg (lors du festival par exemple), soit en région (à l’automne / hiver 2016 autour des grandes programmations musicales de lieux tel l’Arsenal de Metz ou les opéras nationaux de Nancy & Strasbourg.

2) - ACTIONS EN MILIEU SCOLAIRE & JEUNE PUBLIC

Festival Musijuniors
C’est en partenariat avec les Jeunesses Musicales France qu’est créé ce cycle dont bénéficient tous les élèves des écoles du premier degré de Sarrebourg tout au long de l’année scolaire, avec le prolongement d’une programmation jeunes publics & leurs familles dans le cadre du Festival International de musique.

12 concerts éducatifs & tous publics à Sarrebourg
Cité scolaire Mangin, spectacle Ondes & Lyre
(mardi 10 mai)
Est-ce déjà la promesse d’une extension de « Musijuniors » au secondaire ? Toujours est-il qu’il est envisagé d’y accueillir le spectacle « Ondes & Lyre » avec Thomas Bloch (ondes Martenot) et Pauline Haas (harpe). Cette journée d’animation qui comprendra une matinée de présentation des instruments puis la représentation proprement dite en après midi prend place dans la résidence de création « Messiaen on the rocks ».

3) - ÉVEIL À LA PRATIQUE MUSICALE & FORMATION QUALIFIANTE JEUNES MUSICIENS

Les « Jeunes Symphonistes mosellans » (en juillet et septembre)
Souhaitant s’inscrire résolument dans le programme Les Portes du Temps, initié par les Ministères de la Ville et de la Culture, ce programme s’étalera sur une douzaine de journées, conciliant des activités semblables à celles menées au cours des trois dernières années (marquées par la reprise du spectacle « Joselito de Santa Lucia » à la faveur des Journées Européennes du Patrimoine à Dieuze puis à l’Arsenal de Metz) avec des actions innovantes permettant l’accès à la culture - plus précisément au Patrimoine - d’une trentaine d’enfants et d’adolescents qui en sont le plus éloignés.
Concerts le 11 sept. (Lieu ?), le samedi 17 (à Dieuze) et 18 septembre (Metz - Arsenal)

L’académie d’été baroque (8 au 14 juillet)
Le succès de la première édition de ce rendez vous proposé aux jeunes musiciens baroques en voie de professionnalisation fut tel en juillet 2015, qu’il sera reconduit cette année, toujours en lien étroit avec l’équipe artistique et pédagogique des « Traversées Baroques » placée sous la direction d’Étienne Meyer.. Cette session se déroulera au Couvent de Saint Jean de Bassel.

Stage de musique & danse Renaissance pour enfants & adolescents (8 au 14 juillet)
Parallèlement à l’académie d’été baroque, un stage consacré à la musique & la danse Renaissance sera accueilli à Saint Jean de Bassel. Il sera ouvert à des jeunes musiciens de 9 à 17 ans.

4) - DIFFUSION MOSELLE & GRANDE RÉGION

Décentralisations
Tandis que divers partenariats sont en cours d’étude avec des établissements d’enseignement musical mosellan (l’Union de Woippy, l’École de musique et de danse de la Vallée de la Sarre notamment), l’année 2016 sera marquée par plusieurs actions de diffusion régionale avec un accent tout particulier sur la Communauté de communes de Sarrebourg Moselle Sud lors de la journée décentralisée du festival, dimanche 10 juillet, avec des concerts à St Jean de Bassel, Fénétrange & Berthelming ; l’un des concerts de cette journée (Ghislieri Consort) ayant été présenté la veille à Moyenmoutier en partenariat avec le Festival des Abbayes des Vosges.

Programme « Noël avec Mozart » (concert évocation en forme de Messe de Minuit) (8 au 20 décembre)
En Autriche, Bavière, Bohème mais également Alsace, Noël se chante à la manière des musiques de bergers, lors de pastorales évoquant les mélodies des musettes qui trouvent leur équivalent dans notre populaire. C’est cette tradition que souhaite faire renaître Martin Gester et son Parlement de Musique lors d’une série de six concerts auxquels s’adjoindront autant de choeurs amateurs locaux autour d’oeuvres de Mozart, et Haydn. 

Concerts à Sarrebourg, Sarralbe, Forbach, Metz et 2 autres villes en cours d’étude.

COUVENT DE ST ULRICH