LA FUREUR ET LA PLAINTE

Graindelavoix blog

CIPRIANO DE RORE (1515-1565)

 

GRAINDELAVOIX direction Björn Schmelzer

 

 

Après Josquin des Prés, voici sans conteste le plus important représentant de l’école franco-flamande Son style, très personnel, marqué par les chromatismes, est d’une rare expressivité. Ce qui permet à Bjorn Schmelzer d’écrire qu’avec Cipriano de Rore, la lettre écrite du poète devient matière vivante et pleine de résonance affective qui transforme le madrigal en quelque chose d’inhumain, comparable à la divination magique.

Tout finira en l’église de Hesse avec le madrigal Mentre lumi maggior , hymne au duc Ottavio Farnese et Marguerite de Parme, se fondant dans le temps et l’espace comme une lamentation des nymphes enveloppées de noir.

 

 

Tarifs et réservations

 

Accueil