LES ARTISTES QUE NOUS RECEVONS

La Petite Symphonie

La Petite Symphonie est un ensemble symphonique en petit effectif, orchestre de solistes spécialistes du jeu sur instruments anciens, tous très heureux de participer au travail collectif de création et d’interprétation que permet cette formation. Avant tout, La Petite Symphonie est née d’une envie : transposer l’esprit de la musique de chambre à la pratique de l’orchestre. Un par partie, sans chef d’orchestre, il suffit d’un premier geste de départ, puis toute la musique se déroule naturellement, mue par le regard et l’écoute. La sonorité de l’orchestre est aussi enrichie par la forte présence du pianoforte comme instrument de continuo.
 

Avec La Petite Symphonie, on revient donc à une pratique et une sonorité très appréciées à l’époque, pratique permettant, grâce à l’énergie commune et l’engagement de chacun, des interprétations puissantes et vivantes, en gardant la souplesse que permet la musique de chambre. La Petite Symphonie est organisée autour de Daniel Isoir, pianofortiste, et Diane Chmela, altiste, créateurs de l’ensemble, et un noyau dur de musiciens engagés.
 

Le répertoire est très vaste : des symphonies, concertos et œuvres de musique de chambre de Haydn, Mozart, Joseph Martin Kraus, Franz Beck, Wilhelm Friedmann ou Carl Philip Emanuel Bach, entre autres. Le pianoforte ayant continué son évolution au 19ème siècle, sous l’influence de facteurs comme Graf, à Vienne, ou Pleyel et Érard en France, La Petite Symphonie propose aussi des programmes de musique de chambre romantique, autour d’œuvres de Beethoven, Schumann, Schubert...
 

Depuis quelques années, La Petite Symphonie est très heureuse de produire des productions d’opéras, en collaboration avec l’ensemble les Lunaisiens, dans le même esprit chambriste.

 

Les Traversées Baroques

Ensemble vocal et instrumental consacré principalement à la restitution des musiques anciennes, Les Traversées Baroques sont nées en 2008. Prendre des chemins de traverses, explorer de nouveaux univers culturels et musicaux… Judith Pacquier (direction artistique) et Etienne Meyer (direction musicale), fondateurs de l’ensemble, réunissent autour d’eux des musiciens d’horizons différents pour redonner vie à des répertoires venant d’Italie, de Pologne, de République tchèque ou encore d’Allemagne. Ils proposent des programmes originaux donnés en concert ou encore reconstitués sur scène quand il s’agit d’opéras, enregistrés au disque ou transmis dans le cadre d’ateliers et de masterclass, le tout dans un constant souci de l’excellence artistique.

 

Judith Pacquier et Etienne Meyer
 

Des programmes et créations musicales originales : c’est un voyage musical qui part de l’Italie, berceau de la musique du début du 17e siècle, et qui suit les nombreuses ramifications de son influence dans toute l’Europe. Claudio Monteverdi bien sûr, le père spirituel, mais également B. Strozzi, H. Schütz, K. Förster, M. Mielczewscki, G. Gabrieli, G. da Palestrina, G. Bassano et encore bien d’autres.
 

Régulièrement invitées dans des lieux prestigieux (Festival International de Sarrebourg, festival Musique et Mémoire, festival du Haut-Jura, Arsenal de Metz, Opéra de Dijon, Opéra de Saint-Etienne, théâtre d’Auxerre, théâtre de Bourg-en Bresse, festival d’Ambronay, Les 2 Scènes, Festival de Pontoise, Concerts d’Automne, Sinfonia en Périgord, festival de Sablé, etc… ), Les Traversées Baroques se produisent également à l’international (Pologne, République tchèque, Suisse, Cuba, Norvège). Les Traversées Baroques se tournent également vers l’opéra, avec la reconstitution des intermèdes de la Pellegrina dans une version mise en scène (2014, A. Linos) et de l’Orfeo de Monteverdi (2016, Y. Lenoir). Ils créent une version spacialisée de l’oratorio Il trionfo della morte de Bonaventura Aliotti (2019, J. Desoubeaux). Les Traversées Baroques sont ensemble associé à l’Opéra de Dijon, ensemble en résidence au Festival International de Sarrebourg et ensemble en résidence avec la Ville de Dijon.
 

Les enregistrements discographiques de l’ensemble ont tous été salués par la critique nationale et internationale (FFFF Télérama, 5 diapason, Resmusica, Choix de France Musique, nominé aux International Music Awards). Les Traversées Baroques, en partenariat avec le label K617 et en collaboration avec l’Institut Adam Mickiewicz (culture.pl), ont ainsi pu enregistrer quatre disques consacrés au répertoire musical polonais. Ces disques ont été réédités en 2017, réunis dans le coffret Salve Festa Dies. Le 5e disque, San Marco di Venezia, The golden Age, est sorti pour le label ACCENT en mai 2018. Il a reçu, entre autre récompenses, une clé d’or ResMusica, le nommant ainsi « meilleur disque de musique ancienne » de l’année 2018. Il est également finaliste aux International Music Awards. Un double CD consacré à l’oratorio Il trionfo della morte de Bonaventura Aliotti parait en avril 2020.

C’est également une volonté forte de formation des musiciens et du public de demain qui pousse Etienne Meyer et Judith Pacquier à proposer de manière régulière des masterclass, formations, conférences et ateliers autour du répertoire du début du 17e siècle : L’Atelier des Traversées Baroques a vu le jour à Prague, est passé par Varsovie, et est présent à Dijon. La 12ème édition aura lieu à Dijon en 2020, ouverte à plus de soixante musiciens curieux de découvertes musicales inédites, dans une même dynamique artistique.
 

Enfin, Les Traversées Baroques développent un répertoire de ciné-concerts tout public sur des musiques originales composées par Etienne Meyer : compositeur, passionné par le cinéma et les films muets, ce dernier écrit pour les musiciens des Traversées Baroques en prenant pour support des films et courts métrages. Il utilise ainsi les riches sonorités des instruments anciens dans un langage moderne : Pat a Mat (2013), Le criquet (2014), Le vent (2017), et Le ballon rouge (2018), autant de ciné-concerts régulièrement diffusés. Des parcours pédagogiques sont régulièrement menés à destination des plus jeunes, en complément de représentations scolaires ou tout public.
 

Les Traversées Baroques ? Pour une aventure hors des sentiers battus…
 

Les Traversées Baroques bénéficient du soutien du Ministère de la Culture (DRAC Bourgogne Franche-Comté) au titre des ensembles musicaux et vocaux conventionnés, du Conseil Régional de Bourgogne Franche-Comté, du Conseil Départemental de la Côte d’Or et de la Ville de Dijon (en convention).

 
  • Facebook

Rencontres Musicales de Saint Ulrich

Couvent de Saint Ulrich

Dolving - 57400 Sarrebourg

tel 03 87 23 99 71