COOPÉRATION INTERNATIONALE

DE FEVRIER DERNIER À AOÛT PROCHAIN (on espère…)

AVEC LA COLOMBIE…

 

 

Ça s’appelait « Les Chemins du Baroque dans le Nouveau Monde » entre 1992 et la commémoration du 5ème centenaire de l’arrivée de Christophe Colomb dans les Caraïbes, et l’année 2011, année de clôture d’un programme de coopération culturelle dont bénéficièrent une douzaine de pays du Continent américain. Vingt années d’une aventure débridée partie du couvent de Saint Ulrich et qui devait permettre à des centaines de jeunes musiciens latinos de se réapproprier leurs riches patrimoines musicaux auxquels ils n’avaient pas accès.

Donc fini depuis dix ans, et puis si vous regardez cette courte video tournée en février dernier à Bogota entre deux rasades de Covid-19, ce sera pour se rendre compte que rien ne se termine jamais tout à fait et que les graines jetées dans les sols les plus arides, finissent par demander un jardinier.

Aride ? Pas vraiment le mot qui convient à propos de la Colombie riche d’une invraisemblable quantité de musiques de tous styles, toutes tendances et surtout tous rythmes. Et si la période baroque semble n’y avoir laissé que très peu de traces, le présent est riche de couleurs, de syncrétismes et, surtout, de traces profondes dans une population qui lui accorde la première place dans sa vie quotidienne.

Au point de multiplier les signes de fraternité, de mises en commun lors d’échanges de jeunes qui vont s’intensifiant entre la petite ville de Neira (d’une dimension analogue à celle de Sarrebourg), Manizales sa proche capitale régionale, et aujourd’hui Bogota. Tous lieux où les Jeunes Symphonistes mosellans au grand complet étaient en février dernier pour lancer de façon grandiose le projet « Fantastic » qui prendra fin le dimanche 30 mai 2021 dans la grande salle de l’Arsenal de Metz avec la venue des colombiens à leur tour, et la création française du spectacle « LELIO » avec plus de 200 musiciens.

 

SUIVEZ NOUS EN COLOMBIE…

 

Ça commence comme un murmure…sur fond musical rêveur (déjà Berlioz), une voix rocailleuse. encore lointaine Celle de Luis Guillermo Sarasa, prêtre jésuite et vice recteur de la Pontificia Universidad Javeriana de Bogota. En peu de mots tout est dit sur ce qu’il y a au delà  des langues, des cultures et des notes de musique…

« LELIO » et le « choeur des ombres », chef d’oeuvre si peu connu d’Hector Berlioz qui appartient  pourtant à cette seconde partie de sa Symphonie Fantastique. Jeunes français & colombiens tous pupitres mélangés sous la direction calme de Luis Guillermo Vicaria. Quelque part dans la salle, ému et attentif, Olivier Jansen, directeur musical des JSM. C’est lui qui dirigera cette oeuvre en mai 2021 lors de la venue des colombiens en Lorraine.

Retour en arrière et plus précisément d’une semaine, pour retrouver la banda des Jeunes Symphonistes à Neira, berceau de cette fraternité musicale avec la Colombie née dés 2005. Ateliers… Rencontres quotidiennes avec les jeunes musiciens locaux en provenance soit des bandas locales (orchestres d’harmonies qui assurent la formation musicale de la plus large population), soit des jeunes pris en charge dans la ville voisine de Manizales par la Fondation Batuta.

En tout plus de 200 musiciens tous mélangés mais avec une joie, elle, sans mélange. Et en figure de proue, ce chef solaire et charismatique venu tant de fois à Sarrebourg et à Metz: Holver Mauricio Cardona Aristizabal.

Découverte totale de la musique populaire colombienne, avec ce San Pelayo tonitruant composé par Victoriano Francisco Valencia Rincon.

LES PROCHAINS RENDEZ VOUS AVEC « FANTASTIC » ET LA COLOMBIE

 

Dimanche 30 août  à Sarrebourg
 

Dans le cadre de la journée de clôture de cette 1ère session du Festival International de musique, présentation en avant première du film « Fantastic » réalisé en Colombie par Alexis Metzinger & Stefan Kudzinski (cinéma Le Lorrain à 14h30)
 

16h30 Gymnase Malleray

L’orchestre des JEUNES SYMPHONISTES MOSELLANS JOUE BERLIOZ

CHOEUR DU GAM (Gradus ad Musicam - Nancy) chef des choeurs François Legée

JU-IN YOON ténor, Francis DELLA NAVE baryton
(Un partenariat INECC)
 

Direction OLIVIER JANSEN

Au programme: LV Beethoven, ouverture de Coriolan   Simon Clausse Warshall Suite (extr.)

Hector Berlioz Marche au supplice (extr. de la Symphonie Fantastique)

suivi de LELIO (extraits)

LE PROGRAMME « FANTASTIC » ET SES PARTENAIRES

 

 

C’est sans doute le plus ambitieux projet international entrepris par Alain Pacquier et Lionel Lissot depuis la fin des « Chemins du Baroque en 2011 ». Présenté dans le cadre de la coopération décentralisée avec le soutien (en cours d’examen) par la Direction de la Mondialisation auprès du Ministère des Affaires étrangères, il bénéficie en France des soutiens des Villes de Sarrebourg et de Metz, tandis que la Cité Musicale-Metz (l’Arsenal) lui offre l’accueil de sa grande salle. D’autres partenaires tant français que colombiens sont rassemblés autour de « Fantastic », mais il faut saluer tout particulièrement la centaine de généreux donateurs qui contribuèrent via la plateforme de financement participatif Ulule à rendre cette aventure également accessible à des familles aux revenus modestes.
Nous tenons à les en remercier ici.

 

FANTASTIC - 2021 ?

Nous espérons bientôt pouvoir vous en dire plus...

  • Facebook

Rencontres Musicales de Saint Ulrich

Couvent de Saint Ulrich

Dolving - 57400 Sarrebourg

tel 03 87 23 99 71