ASSOCIATION DES AMIS DE SAINT ULRICH

Music

LES ORIGINES

les Chemins du Baroque dans le Nouveau Monde

La coopération internationale menée par les Rencontres Musicales de Saint Ulrich est directement issue du programme connu sous le terme générique « Les Chemins du Baroque ». Elle en est l'héritière directe, et pour cause : Alain Pacquier, le fondateur du programme « Les Chemins du Baroque », qu'il mena ensuite avec Lionel Lissot et Laurent Blaise, en assure aujourd'hui la continuité. Plus de restauration d'orgues ou de grandes tournées en Amérique Latine comme au temps des « Chemins du Baroque », mais il s'agit aujourd'hui de faire bénéficier un public local de ce que cet immense programme de coopération nous a tous appris.

POUR MEMOIRE

Les Chemins du Baroque en Amérique Latine, c'était entre autres cela :

• 14 pays concernés : Argentine, Bolivie, Brésil, Chili, Colombie, Cuba, Equateur, Guatemala, Mexique, Paraguay, Pérou, République Dominicaine, Venezuela, Uruguay.
 

• Plus de 600 concerts organisés entre Amérique Latine et Europe.
 

• 400 jeunes musiciens formés sur place.
 

• Trois festivals internationaux créés - ou parrainés - en Amérique Latine : Festival Misiones de Chiquitos (Bolivie), Jornadas de Musica Antigua del Centre Historico de La Habana (Cuba), Semana de musica barroca de Santiago (Chili).
 

• 11 orgues historiques sauvés et restaurés : Argentine (1), Bolivie (4), Chili (1), Mexique (1) et Pérou (4).
 

• 57 enregistrements réalisés par le label K617 (aujourd’hui K617 Chemins du Baroque), 600 000 CDs vendus (distribués mondialement par Harmonia Mundi).
 

• 2 DVDs, des films pour Arte, France 2, France 3 ....

• Des rencontres prestigieuses : le chef d’orchestre Claudio Abbado et le cinéaste Alain Corneau.

• Deux livres aux Éditions Fayard.

• Une très large couverture presse : 15 voyages de presse organisés entre 1995 et 2005, plusieurs réunions de presse chez BNP Paribas, de nombreux reportages et magazines télévisés dont « Envoyé Spécial » et, plus récemment, également pour France 2, « Fiesta Andina » (extrait ci-dessus).
 

• Une multitude de récompenses : 1 RTL d’Or, 14 Diapasons d’Or, 15 Classica Répertoire, 12 « Choc du Monde de la Musique », 8 ffff Télérama, 7 « Timbre de Platine » Opéra International, Grand Prix de l’Académie Charles Cros 2003, Grand Prix de la Nouvelle Académie du Disque français 2002, Gramophone Awards 2008, Grand Prix de l’Académie du disque lyrique 2008, Grand Prix « Histoire » de l’Académie Française décerné à Alain Pacquier (créateur des Chemins du Baroque), Prix Hans Roth pour la sauvegarde du patrimoine d’art sacré de Bolivie, Grand prix de la Région Lorraine pour le rayonnement international (2008).

 

Ainsi que des distinctions pour la 
FONDATION BNP Paribas,

le « mécène de l’aventure » que nous souhaitons tout particulièrement remercier : Prix spécial du jury des Oscars du Mécénat, Phénix USA, Prix Top Com, Prix Financial Times – Cerec (Comité européen pour le rapprochement de l’économie et de la culture).

LES AMIS DE SAINT ULRICH

C’est en 2013 que vit le jour l’association des Amis de Saint Ulrich autour de laquelle vont s’articuler les « Rencontres Musicales de Saint Ulrich » organisées dans et à partir de cet ancien Couvent de religieux oblats, propriété depuis 1998 de la Ville de Sarrebourg, distante d’à peine quatre kilomètres. Mais le monde musical n’avait pas attendu la naissance de cette association, pour identifier ce lieu connu précédemment sous le nom de  « Centre International des Chemins du Baroque » et qui avait atteint à la célébrité mondiale en devenant très paradoxalement la « Capitale » du baroque latino-américain; autrement dit, de cet immense patrimoine musical né de la colonisation et de l’évangélisation de l’Amérique latine dont subsistent encore ici de nombreux témoignages: un orgue Renaissance, une bibliothèque et un fonds musical uniques en leur genre, et surtout toute la mémoire discographique du label K617 (plus de 16.000 CDs qui ne sont disponibles qu’ici).

Mais notre association ne se contente pas d’un passé si glorieux soit-il. Aujourd’hui, ses résidences et stages se multiplient. Le Festival International de musique (en juillet) connait toujours la faveur du public, tandis que les innovations pédagogiques de ses programmes successifs des « Jeunes Symphonistes mosellans », très liés aux grands mouvements pédagogiques d’Amérique latine (El Sistema au Venezuela ou Batuta en Colombie) en font un partenaire très efficace des conservatoires et écoles de musique.
 

Enfin le Couvent de Saint Ulrich est un précieux écrin plongé dans la nature, non loin de la région des étangs comme à proximité du Parc animalier de Sainte Croix, et auquel chacun peut prétendre, musicien ou non puisque ses 26 chambres d’un niveau de confort ** sont accessibles comme dans tout hôtel digne de ce nom. Sauf qu’ici, à la qualité de l’accueil, s’ajoute ce plus d’une répétition musicale en cours, de la répétition d’un opéra dans l’auditorium voisin, ou encore de ce cadeau offert à chaque résident au moment où il vient se présenter pour acquitter le prix de son séjour: un disque compact, véritable « produit de la ferme St Ulrich ». Incomparable !

2010

ORGUE.jpg

NOS PARTENAIRES

Les Rencontres Musicales de Saint Ulrich remercient ses partenaires

 

ORGANIGRAMME DE L'ASSOCIATION

Le conseil d'administration

Le bureau 

Alain PACQUIER - Président

Hugues DALINOT - Secrétaire général

Christel EINSELTLER - Trésorière

Corinne MATKEVICIUS - Adjointe S.G.

Lilou MARTIN - Adjointe Trésorière

 

Yolande THIS - Assesseur

Hubert GAMELON - Assesseur

Hadrien HEIN - Assesseur

Sylvain KIDZIE - Assesseur

Juan Camilo MARINEZ (Colombien) - Assesseur

Javier Soriano (Cubain) - Assesseur

Jea Edouard WILHELM - Assesseur

 

L'équipe  

Lionel LISSOT - Chargé de mission

Joelle BREINER - Responsable accueil hotelier

Bruno ESTRADE - Auxilliaire d'accueil

 
  • Facebook

Rencontres Musicales de Saint Ulrich

Couvent de Saint Ulrich

Dolving - 57400 Sarrebourg

tel 03 87 23 99 71