Coopération internationale

Si le Centre International des Chemins du Baroque a depuis belle lurette mis fin à son entreprise de sauvetage des patrimoines musicaux nés en Amérique latine sous l’impulsion de la Conquista (une tâche qui devait valoir à saint-ulrich et à Sarrebourg une renommée mondiale), il n’en reste pas moins que les liens ainsi créés continuent à susciter nombre d’actions locales d’aide au développement, notamment en Colombie et en Bolivie, voire d’échanges venant enrichir les programmations proposées aux publics locaux et régionaux par les formations en provenance de ces deux pays.

Le programme "Fantastic"

 

L’année 2022 signera la conclusion de « Fantastic », programme d’échange France-Colombie entre les Jeunes symphonistes mosellans, la Banda Neira (orchestre de jeunes colombiens) et l’orchestre de jeunes de la Pontificia Universidad Javeriana de Bogotá. Ce programme, engagé avec la Ville de Metz, la Cité Musicale-Metz, avec le soutien de la Direction générale de la mondialisation, de la culture, de l’enseignement et du développement international au Ministère des Affaires Étrangères, comporte deux actes :

 

1er acte (Mars 2020), « opération aller » :

les jeunes symphonistes mosellans, orchestre de jeunes formé en 2012 sous l’impulsion des Rencontres musicales de Saint-Ulrich et de l’Union de Woippy, et basé à Metz, s’étaient rendus deux semaines dans la petite ville de Neira (Colombie) ainsi qu’à Bogotá. La première semaine, les jeunes musiciens français se sont mêlés aux élèves de la Banda Neira (harmonie composée de plusieurs dizaines d’élèves et dirigée par Holver Cardona), et la seconde les jeunes symphonistes ont travaillé avec l’orchestre de la Javeriana pour la représentation de « Lélio ou le retour à la vie », une œuvre symphonique d’Hector Berlioz.

Le deuxième acte, « opération retour » :

pour l’essentiel, ce deuxième acte de « Fantastic » accordera la plus large place à l’accueil en France des jeunes musiciens colombiens et à de nouvelles séquences de formation qualifiante pour lesquelles ils bénéficieront de partenariats pédagogiques et artistiques exceptionnels, notamment ceux du Pôle Musique et Danse de l’ESAL.

Ce second épisode a été préparé en Novembre 2021 au cours d'une mission de 7 jours à Neira et à Bogotá qui a permis d'organiser les rencontres : musiciens présents, œuvres jouées, partenariats futurs. 

Vous pourrez consulter les différents rapports de certains des membres de la délégation dans la rubrique "Regards" (qui compte également d'autres témoignages rapportés de missions à l'étranger et portées par les Rencontres.

Présence des jeunes musiciens colombiens en Lorraine

I - La Orquesta Sinfonica Javeriana (18 avril au 1er mai)

Javeriana-2.jpg

Cette résidence, déjà repoussée à deux reprises pour cause de la pandémie, marquera la conclusion du programme « Fantastic ». Elle se déroulera en deux épisodes. Le premier sur Metz, avec un atelier de réalisation commun avec les « Jeunes Symphonistes mosellans » pour présenter le dimanche 24 avril « Lélio ou le retour à la vie » d’Hector Berlioz, ainsi qu’une œuvre du jeune compositeur messin Simon Clausse (Warshall Trilogy). Les deux formations symphoniques réunies sous la baguette d’Olivier Jansen seront rejointes pour Lélio par un grand chœur régional d’une centaine de choristes amateurs réunis par l’INECC-Mission Voix Lorraine préparé par François Legée.

Le second épisode permettra à la Orquesta Sinfonica Javeriana de s’affirmer de façon autonome sous la direction de son chef permanent Luis Guillermo Vicaria dans un répertoire de musique romantique mais également ouvert à la création contemporaine colombienne. Deux concerts publics sont prévus à Sarrebourg le 27 avril et dans le Grand Amphithéâtre de la Sorbonne à Paris, le 29 avril.

II - Les jeunes musiciens de Neira (reporté à l'automne 2022)

14 jeunes de 12 à 16 ans, élèves de l’Institución Educativa de Neira (province de Caldas) se rendront à Sarrebourg à l'automne 2022. Leur venue, prévue initialement en juin a été décalée, et le programme de leur intervention est en cours d'élaboration.

La Banda de Neira, dirigée par leur charismatique chef Holver Cardona mais également accompagnés de Mme Marcela Echeverri, directrice de l’Alliance Française de Manizales et de M. Carlos Jaime coordinateur des ensembles de musique populaire de la région de Caldas (ouest de Bogotá, voir carte ci-dessous), travailleront avec les étudiants du Cefedem de Metz dans une série de rencontres et d'ateliers ponctuée par un concert. Accueillis également par des familles du pays de Sarrebourg, ils auront plusieurs journées d'immersion au sein des collèges Pierre Messmer et Mangin, et pourront découvrir une partie du patrimoine local au cours d'une visite à Abreschviller.

BandaNeira-trompettes.jpg

La suite : développement et consolidation sur la région de Caldas

C’est sur place, dans le Departamento de Caldas que seront réalisés les programmes les plus structurants et porteurs d’avenir portés par les Rencontres Musicales de Saint-Ulrich, soit les résidences d’artistes suivantes :

Formations instrumentales qualifiantes :

 

  • VIOLON (Denis Clavier) avec 2 sessions destinées aussi bien à la formation de professeurs qu’à l’éveil musical des plus jeunes élèves (en partenariat avec la Fondation Batuta de Manizales)

  • PERCUSSIONS (Sylvain KIDZIÉ) pour une session d’initiation à Neira et une session à l’échelle régionale sur le Département de Caldas, et recherche de la mise en place d’un échange entre les percussionnistes lorrains et leurs jeunes homologues de l’Université Nationale de Manizales (horizon 2023).

  • DIRECTION D’ORCHESTRE (Ludovic BOUGOUIN) répondant à un besoin de cette région devant l’accroissement significatif du nombre de formations instrumentales amateures.

Problématique de la facture instrumentale

Pour tous nos interlocuteurs locaux comme pour nos experts envoyés sur place, le verdict est sans appel. L’instrumentarium en usage dans les bandas de la région de Caldas (et ailleurs) est hors d’âge et hors d’état. En 2013, nous avions organisé à Neira sur une dizaine de jours un palier confié au luthier messin Gilbert Bouton qui permit d’établir un premier diagnostic tout en réparant une soixantaine d’instruments. Mais il s’agit cette fois d’aller plus loin. De former un luthier professionnel et de lui permettre de créer son activité dans le cadre d’un atelier permanent. C’est dans cette perspective que notre association étudie avec l’Institut Technologique Européen des métiers de la musique (ITEMM - Le Mans) la possibilité d’accueillir un(e) stagiaire dans le cadre d’une formation continue reposant sur un projet Erasmus.

La situation politique et sociale de la Colombie

Le 29 mai 2021, à défaut de pouvoir assurer la représentation de Lélio (reportée en avril 2022 en raison des contraintes sanitaires) en l’Arsenal de Metz, nous avions pu nous consoler en projetant le film Gamins de Woippy, réalisé à Bogotá en 2020 lors du premier acte de "Fantastic". Mais auparavant, Luis Guillermo Sarasa, notre principal interlocuteur pour ce partenariat, avait souhaité adresser son salut à la fois au public, mais également à Mme Carolina Diaz, Ministre plénipotentiaire de Colombie qui était dans la salle de l'Arsenal. Nous sommes heureux de vous offrir ces quelques minutes d’émotion pure qui en disent plus sur la situation en Colombie, qu’un communiqué de presse…